• Duel

     

     :-:-:-:-: Duel :-:-:-:-:

     

     

    Duel

    Duel

    Duel

     

    Duel

    Cernée de toute parts, par ta verve divine,

    Qui encense mon corps comme un parfum d'Orient,

    Je m'abandonne à toi, je me fais très câline

    Par les gestes, les mots, que je dis en riant.

     Duel

    Mais le rire bientôt, sur ma bouche s'efface,

    Faisant place aussitôt à des cris de plaisir;

    Tu te penches sur moi, frémissant et vorace,

    Et je tremble d'amour pour la suite à venir.

     Duel

    Que vas-tu dévorer, mon coeur ou bien mon âme?

    Mon sein ou ma bouche, couleur fraise écrasée,

    Peut-être seulement mon emblème de femme,

    Anémone de mer, ouverte à ta marée.

     Duel

    Le ressac de tes vagues me donne le vertige,

    Et le flux de nos reins cadence nos ébâts,

    Livrons-nous sans merci un duel sans litige,

    Et à corps éperdus, un merveilleux combat.

     

    Duel

     Duel

      

     Et soudain...

    Duel