• Du virtuel au réel (1)

    ~~ Mon Roman ~~  

    L'étincelle

    Je mets en ligne le premier chapître du Roman que je suis en train d'écrire..Je voulais n'en faire qu'une nouvelle, puis je me suis prise au jeu..Je tente donc le "grand saut"

    Une superbe expérience pour moi, j'espère que je la mènerai à son terme.

    L'étincelle

     

    ~~ Du virtuel au réel ~~

    L'étincelle

      

    L'étincelle Premier chapître L'étincelle  

     

    - "Bonjour, je suis Xavier. Me reconnais-tu? "

     - ".......?

    - "Oui, Xavier, tu sais, celui que "tu caressais de tes longs cheveux...et qui était fasciné par la poésie de tes mots… !"

    - "Ah oui, je vois. Nous avons dialogué il y a quelques jours, sur la messagerie. Mais je trouve assez incroyable que tu aies retenu la moindre de mes phrases. "

    -" Imagine un peu, je me souviens de tout, tu es inoubliable. "

     Et c'est à cet instant précis, que cet homme entra dans sa vie. A intervalles assez réguliers, ils se croisaient, et échangeaient avec délectation sur le fil. Ils ne se connaissaient que virtuellement, ignoraient à peu près tout l'un de l'autre. 

     Cependant, une complicité bien au-delà de la normale s'établit entre eux.  Au début, elle se connectait toujours avec le même pseudo. Ensuite elle en changea. Mais invariablement Xavier la reconnaissait. Elle avait une façon bien à elle de jongler avec les mots. Elle se démarquait complètement.  Xavier la pistait, elle l'intéressait de plus en plus. Il lui demanda très vite d'accepter une rencontre. Coïncidence ou pas, ils travaillaient tous les deux dans le médical. Elle était en couple, avec un homme charmant qu'elle adorait, et n'avait aucunement l'intention d'avoir des aventures. Elle apprit de Xavier qu'il était marié, et elle lui avoua aussi qu'elle n'était pas libre. Il insistait à chaque fois sur la messagerie et la pressait d'accepter de le voir. Il lui donna son numéro de portable. Il la supplia de l'appeler. Elle n'en fit rien. 

     Le temps passait, et leurs dialogues se poursuivaient. Elle le faisait craquer..Il se mit à rêver d'elle. A son tour, il essaya de ruser et prit un autre nom sur le forum de discussion. Il lui parla de Chocolat et d'Amour. Elle lui répondit sur un ton badin, et disons même coquin. Elle ne le reconnut pas. Et à la fin de la petite joute verbale, très fier de son subterfuge il avoua derechef:

    - "C'est moi Xavier. Tu vois, il est impensable que tu n'acceptes pas de me rencontrer."

     Il devint de plus en plus pressant. Enfin, un jour, elle se décida de composer son numéro. Elle entendit la sonnerie retentir au loin, mille pensées tourbillonnaient dans sa tête. Elle eut envie de raccrocher. Pourquoi l'appelait-elle? Un déclic se fit entendre, elle paniqua un peu, en entendant la voix de Xavier. Elle approcha machinalement le portable du haut parleur qui diffusait un morceau très à la mode, mais elle ne parla pas.  Elle entendit Xavier murmurer:

    -"Génial". 

     Tout à coup, il sentit qu'elle allait raccrocher, et dit: 

      - "Non ne pars pas, je sais que c'est toi." 

     Elle raccrocha sans dire un mot. Elle s'était ravisée au dernier moment. Pourtant elle retourna sur le site, et il était là, comme s'il n'attendait que son retour. Il se dévoila, et lui dit qu'elle avait pris une grande importance dans sa vie. Il lui assura être une personne de confiance. Il voulait la connaitre , la rencontrer. Il ne pouvait envisager un seul instant qu'elle n'accepte pas. Pour lui c'était " Une évidence " 

     -"Appelle-moi je t'en supplie. J'ai trop envie d'entendre ta voix."

     Krystel ne savait plus comment le dissuader. Il est vrai qu'elle ressentait une attirance de plus en plus forte pour cet homme. Que faire!  Elle lui promit de l'appeler. Elle était dans l'expectative et ne savait plus quelle direction prendre sans s'égarer complètement. Tout de même, elle se sentait comme aspirée par cet inconnu . Il lui parlait de lui, et elle commençait à se dévoiler aussi.  D'une totale fidélité, elle se surprenait pourtant, à envisager d'aller un peu plus loin .  Et enfin, un jour , sans doute pas comme les autres, elle appela. 

     Elle reconnut immédiatement la voix entendu juste quelques secondes, cela faisait déjà plus d'un mois. Cette fois-ci elle ne raccrocha pas. Ce fut une petite explosion de joie très communicative, car tous les verrous sautèrent, et ils se mirent à deviser, comme s'ils se connaissaient depuis toujours. Elle adorait le son de sa voix. Il avait un timbre particulier, qui résonnait délicieusement en elle. De son côté, il lui dit : 

    - "Krystel, sais tu que même si tu me lisais le bottin, je lui trouverais du charme. "

     Ils ressentirent un plaisir inouï. Ils eurent du mal à se quitter. Il lui fit promettre de rappeler de lendemain et les jours suivants. Pourtant, elle était très dubitative, car elle devenait accroc de sa voix, de ses mots. De son timbre si caressant. Elle ne désirait pas que cela perdure, mais elle était déjà engagée dans une voie de non retour. Il commençait à insister sur une éventuelle rencontre. De son côté, elle ne savait que décider. Il n'était pas concevable, qu'elle voie cet homme, alors qu'elle était amoureuse de son compagnon. Elle savait qu'avec Xavier, il ne s'agissait pas d'une simple amitié, et que si elle acceptait de le voir, toutes suppositions étaient à envisager. 

     Elle tint bon quelques temps, mais cette relation virtuelle n'était pas anodine. Elle apposait des marques sur leurs vies respectives. Elle les imprégnait d'un parfum d'interdit envoûtant. Ce qu'ils se disaient, les confortait dans une osmose presque indécente. Elle l'imaginait irrésistible et dangereusement attirant. De cela, elle en était convaincue.

     

    A suivre:

    J'ai retiré les 7 premiers chapîtres que j'avais initialement mis en ligne, pour la simple raison que je publierai cette histoire.

      

      

       L'étincelle

     

    Une ÎleUne ÎleUne Île Coup de Foudre 

      

    Accueil