• A ma Cousine

     

     :-:-:-:-:  A ma Cousine :-:-:-:-:

      

    L'Andalouse

     A ma Cousine

    A ma Cousine

     

    A ma Cousine

     Plongée dans le passé, je revois mon enfance.

    Tous les beaux souvenirs apparaissent soudain.

    Les jeux, les cris joyeux, empreints d'exubérance

    Nostalgie douce et tendre de ces instants lointains.

     A ma Cousine

    Je n'ai pas oublié les courses à bicyclette

    Sur le guidon assise, et les cheveux au vent,

    Conduite avec bonheur par ma cousine Huguette.

    Enfance bienheureuse...Ah! C'était le bon temps.

     A ma Cousine

    Les jours et les années ont passé sur nos vies,

    Et l'âge a fait de nous, des êtres de raison.

    Des adultes sensés, en tout cas on le dit,

    Qui sont partis ailleurs, pour voir d'autres horizons.

     A ma Cousine

    Et si ce jour j'écris, c'est pour parler d'Huguette,

    Cette petite fille aux yeux d'un bleu si beaux,

    Un vrai garçon manqué, défiant l'étiquette,

    Avec un coeur rempli de principes moraux.

     A ma Cousine

    Nous fûmes séparées, la vie est ainsi faite.

    Nos chemins divergeaient, et l'oubli est venu,

    Mais tout au fond de moi, je reste insatisfaite

    De ce vide immense, de tout ce temps perdu;

    A ma Cousine 

    Et puis un jour pourtant, arriva une lettre,

    Des nouvelles enfin qui viennent réveiller

    Des souvenirs enfouis demandant à renaître

    Deux cousines qui s'aiment et se sont retrouvées.

    A ma Cousine 

    Et dans ses yeux je lis notre amitié si belle,

    Cette chaleur en nous, cette affection sans fin,

    Car nées du même sang nous sommes des jumelles,

    La fille d'Albertine et celle d'Antonin.

     A ma Cousine

    Le frère et la soeur..Mon Dieu qu'ils se ressemblent,

    Le même azur des yeux, le même Amour au coeur

    Nous sommes leurs enfants. Huguette il me semble,

    Rester toujours unies, c'est ça le vrai bonheur.

     

    A ma Cousine

    A ma Cousine

     

     

     

    Accueil 

    A ma Cousine